> Nos spécificités

S.I

samedi 5 octobre 2013, par Madame Colombo, Monsieur Huet.

Après l’option de détermination Sciences de l’ingénieur en Seconde, le lycée ouvre cette année une première S option S.I

Les sciences de l’ingénieur, pourquoi ?

Le petit film de l’ UPSTI en donne un aperçu

La population mondiale est estimée à 9 milliards pour 2050

Profil de l’élève de SI

L’élève doit avoir un bon niveau homogène dans les matières scientifiques, mais aussi un niveau correct en Français et en Langues vivantes.
Mais surtout l’élève doit être curieux, attiré par les sciences et la technologie, avoir envie de comprendre, de connaître tous les éléments de l’ingénierie.
Remarque :Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi l’enseignement d’exploration SI en seconde pour intégrer la classe de première S SI.

Les grandes étapes du programme de 1°S et Terminale S option SI

  • Fonctionnalités, architecture et structure d’un système pluritechnique
  • Représentation et schématisation
  • Motorisation, conversion d’énergie
  • Guidages et assemblages
  • Transmission de puissance, transformation de mouvement
  • Comportement statique et élastique des solides
  • Comportement dynamique et énergétique des systèmes
  • Pilotage, contrôle et comportement d’un système pluritechnique
  • Acquisition et conditionnement des informations
  • Traitement de l’information
  • Systèmes logiques (traitement combinatoire et séquentiel) et numériques
  • Communication et réseaux

Les principes fondateurs

Le dispositif de formation proposé fait une large place aux travaux pratiques, tout en ménageant une plage de deux heures hebdomadaires de cours en classe entière.
Selon le choix du professeur, ces heures de cours visent :

  • à la découverte des concepts et à l’acquisition des connaissances qui en relèvent, dans le cadre d’une préparation aux travaux pratiques ;
  • à des phases de synthèse des connaissances, menées dans le cadre d’un centre d’intérêt à l’issue des activités de travaux pratiques ;
  • à des exercices d’application destinés à conforter une connaissance ciblée ;
  • à des évaluations collectives dans la logique de l’épreuve écrite de l’examen.

Quelles poursuites d’étude ?

Les cours des sciences de l’ingénieur permettront au futur titulaire du BAC S SI d’appréhender la culture technologique industrielle avec une longueur d’avance par rapport aux autres bacheliers. Les possibilités de poursuites d’études sont :

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

Les classes prépas s’adressent aux jeunes souhaitant poursuivre une carrière d’ingénieur, de professeur ou de chercheur dans les domaines des mathématiques, de la physique, des sciences de l’ingénieur ou de l’informatique. Elles ont pour principale vocation de préparer aux grandes écoles. Différentes filières sont accessibles :

  • La filière M.P.(maths-physique) s’adresse aux « matheux » qui ont un goût prononcé pour l’abstraction.
  • La filière P.C.(physique-chimie) s’adresse aux élèves attirés par la physique-chimie et intéressés par une approche expérimentale.
  • La filière P.S.I.(physique-sciences de l’ingénieur) s’adresse aux élèves motivés par les réalisations des hautes technologies avec une approche expérimentale.
  • La filière P.T.(physique-technologie) s’adresse aux scientifiques motivés par la technologie et la production industrielle.

Les écoles spécialisées

Certaines écoles recrutent directement après le bac, sur concours ou sur dossier, pour 5 ans :

  • les écoles d’ingénieurs avec prépa intégrée ; les E.N.I.(écoles nationales d’ingénieurs), les I.N.S.A.(Instituts nationaux des sciences appliquées)…
  • les écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA),
  • les écoles de commerce…

Les instituts universitaires de technologie (IUT)

L’admission en I.U.T. se fait sur dossier afin de préparer, en 2 ans, un diplôme universitaire de technologie (DUT). Plus général que le BTS, le DUT mène à la vie active ou à la poursuite d’études en école d’ingénieurs par exemple. Les spécialités sont nombreuses :

  • Génie civil
  • Génie électrique et informatique industrielle
  • Génie industriel et maintenance
  • Informatique
  • Mesures physiques
  • Génie mécanique et productique
  • Génie thermique

Les classes de techniciens supérieurs (BTS)

Les BTS (admission sur dossier) proposent des formations professionnelles plus spécialisées que les IUT, à Bac+2. Ils permettent également une poursuite d’étude généralement en licence professionnelle.